«Αυτός που διαβάζει με όρους ανοχής, μπορεί να με διαβάσει. Αυτός που διαβάζει με όρους συμμετοχής, όχι».

Γ. Λ.

Αρχική Σελίδα Βιβλιογραφία Βιογραφικό Μεταφράσεις English/Français
Εμφάνιση αναρτήσεων με ετικέτα Poèmes. Εμφάνιση όλων των αναρτήσεων
Εμφάνιση αναρτήσεων με ετικέτα Poèmes. Εμφάνιση όλων των αναρτήσεων

Yannis Livadas / Neuf Poèmes / Résonance Générale, no.7

Neuf Poèmes / Résonance Générale, no.7

http://www.latelierdugrandtetras.fr/abonnements.php

Poème



L'oiseau qui vous fait rougir préfère une autre couleur.

Y. L. 28-12-2014

Recours au Poème: Yannis Livadas - Quatre autres poèmes

http://www.recoursaupoeme.fr/po%C3%A8tes/yannis-livadas



  • Je parle tout seul
  • La solitude je la subis
  • Les poètes déplorent le poème immortel
  • Poème
  • - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/yannis-livadas/po%C3%A8me-lacune#sthash.4OwmmWOm.dpuf
  • Je parle tout seul
  • La solitude je la subis
  • Les poètes déplorent le poème immortel
  • Poème
  • - See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/yannis-livadas/po%C3%A8me-lacune#sthash.4OwmmWOm.dpuf

    Yannis Livadas: Nuit démuselées à Quartier Latin




    Les whiskies au café Parisien sont
    sereins comme ils le seront
    après ma mort.


    12/3/2014


     

    Yannis Livadas: quoi que la comédie du bonheur

        quoi 
        que la 
        comédie 
        du 
        bonheur



    Paris 22/11/2013

    Yannis Livadas [Népenthès N°7/Juillet 2013]

    http://paraphes.unblog.fr/2013/07/17/yannis-livadas-nepenthes-n%C2%B07juillet-2013/


    • Sans titre
    • Samedi
    • Capra Black
    • Poème Lacune
    • Je m’assieds sur toutes les chaises
    • Ma poésie









    Yannis Livadas / Poèmes choisis / Recours au Poème

    http://www.recoursaupoeme.fr/po%C3%A8tes/yannis-livadas


    Poèmes choisis:

    Je m’assieds sur toutes les chaises
    Poème
    Les poètes déplorent le poème immortel
    La solitude je la subis
    Je parle tout seul





    Yannis Livadas: Ώδε/Ibid



    Ώδε*

    Pour qu’il soit satisfait de son existence
    en présence de celui qui fait des nœuds avec l’obscurité
    dans le chagrin de l’arrivée
    et de l’écartement des extrêmes :

    Il traînait des vers de lamentations
    accrochant plus loin la lanterne ténébreuse
    pour que soit entendu le vent
    « Là où l’abeille butine moi aussi je butine »

    en appelant les étoiles
    des éclats par milliers qui lui ont coupé les jambes.

    Avec hésitation
    il se relâcha en traces d’idéogrammes
    comme des cheveux qui la nuit transpirent dans le cou d’une femme

    et des corybantes se manifestaient sous des réverbères
    urbains de centaines de watts
    débauchaient ses souvenirs qui étaient prophétiques

    excrétaient dans ses remous
    qui avaient été prophétisés.


    [*"Ibid"]

    Yannis Livadas: "Capra Black" en français



    Capra Black



    Des odes enterrées

    Usurpées

    Souvent je les vois qui balayent

    Les allées que j’avais l’habitude de contempler

    À travers ces yeux –

    Mais à présent il faut que je me taise à nouveau

    Et peut-être a-t-il prouvé son erreur cet

    Oracle qui parla de quelque chose qu’avait montré

    La télévision –

    Des arbres qui parlèrent dans leur sommeil

    Avec le rêve de l’étrangeté de leur voix.

    Loin de villes que je connus

    De carrières inexprimables

    Où la lune gravait la forme d’un

    Bouddha.

    Le silence

    Dit-on( !)

    Il apparaît tel un funambule

    Et d’en dessous des troncs gigantesques

    Des arbres de la Mort fleurissent

    à chaque mouvement.



    Je bois donc à ta coupe

    Comme le mort à ton âme.

    Όλα τα πρωτότυπα κείμενα της ιστοσελίδας υπόκεινται στον νόμο περί πνευματικών δικαιωμάτων. Για την όποια χρήση ολόκληρων κειμένων ή αποσπασμάτων, από τρίτους, χρειάζεται άδεια από τους διαχειριστές της ιστοσελίδας.

    © Γιάννης Λειβαδάς: yannislivadas@gmail.com

    ΜΟΝΤΑΡΤ (Alloglotta 2015)

    ΜΟΝΤΑΡΤ (Alloglotta 2015)

    ΑΝΑΠΤΥΓΜΑ (Κουκούτσι 2015)

    ΑΝΑΠΤΥΓΜΑ (Κουκούτσι 2015)

    ΤΟ ΞΙΓΚΙ ΤΗΣ ΜΥΓΑΣ (Κέδρος 2015)

    ΤΟ ΞΙΓΚΙ ΤΗΣ ΜΥΓΑΣ (Κέδρος 2015)

    .

    .

    Τζακ Κέρουακ - Ρεμπό και 18 Χάικου

    Τζακ Κέρουακ - Ρεμπό και 18 Χάικου
    Δίγλωσση έκδοση, (Κουκούτσι 2015)

    Μπλεζ Σαντράρ - 23 Ποιήματα και μία συνέντευξη

    Μπλεζ Σαντράρ - 23 Ποιήματα και μία συνέντευξη
    (Κουκούτσι 2012)

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    Αρχειοθήκη ιστολογίου